Comment on crée une brasserie artisanale ?

 

Avant la Brasserie Quentovic, avant même d’imaginer la créer, nous ne connaissions que des bières industrielles ennuyeuses et sans goût. Heureusement pour nous, nous avons croisé la route de quelques bouteilles de bières artisanales. Ce fut la révélation.

Merci à ces aventuriers de la bière artisanale qui osent ouvrir des bars où l’on trouve une diversité de bières exceptionnelle. Belges mais aussi allemandes, anglaises, françaises bien sûr et parfois outre atlantique. Et oui, l’Amérique a plusieurs dizaines d’années d’avance sur la relance de l’artisanat…

Nous avons donc dégusté de nombreuses bières de tous les styles, de la jolie blonde aux IPA très houblonnées.

Suite à ces découvertes, nous avons décidé d’aller plus loin et de brasser nous même avec du matériel très professionnel. C’était comme ça : 

Ainsi a débuté notre aventure de brasseur avec la volonté de faire des bières qui sortent de l’ordinaire voir complètement déroutantes, bière au gingembre ou bière houblonnée comme le diable. C’était le temps du brassage amateur. Tout naturellement l’idée de vivre de sa passion a germé dans nos esprits et c’est ainsi qu’est née la brasserie quentovic.

La révolution de la bière artisanale nous a sauvés. Aujourd’hui nous rejoignons le mouvement et voulons sauver les autres.

La plupart des consommateurs ne connaissent que les bières industrielles, dont la production de masse a standardisé les goûts. Nous nous battons pour changer cela.

Nous aimons la bière artisanale et sa diversité. Notre volonté est de vous la faire aimer autant que nous l’aimons.

Chronologie de notre projet :

28 avril 2014 : premier brassage à la Brasserie Saint Germain. Ça donne envie de voir ce beau matériel.

27 juin 2014 : Après dégustation (on était stressé…), on reçoit nos bières, on ouvre notre local et immédiatement elles rejoignent les rayons de quelques commerçants impatients.

juin 2015 : Après un an d’activité nous recevons du matériel de brassage. Celui-ci nous permettra de faire une partie de nos volumes de bières. Nous continuerons à faire le reste chez nos collègues.

Décembre 2015 : Ah ouai quand même… après de grosses galères, la première bière issue de notre production sort. Une bière d’hiver. Blonde, Ambrée et Triple sont toujours faite à la brasserie saint germain, les autres sont faite avec notre nouveau joujou.

Mai 2016 : Nous avons déménagé à Beaurainville, dans un local plus grand. Plusieurs bières spéciales produites dans notre brasserie sont sorties. Tourbée, IPA et Brune.

Mai 2018 : Toujours à Beaurainville, nous avons repris l’ancien Gamm Vert. Un nouveau local pour continuer l’aventure. Ce local va nous permettre d’investir et surtout d’accueillir une unité de production suffisemment grande pour produire toutes nos bières. Et en bonus, nous avons créé une Taproom, espace de dégustation où on retrouve nos bières à la pression.

Pin It on Pinterest

Share This